Aveu de Guillaume BOUER de la paroisse de Cheméré fait à Jehan RAOUL Seigneur du Landreau
pour le fief de Chenillac et une mine d'avoine de rente situé en la paroisse des Herbiers

le 1er septembre 1395

1395 - Aveu au Landreau - Paroisse des Herbiers - Vendée

Texte original

Référence du document : AD85 - Chartrier du Landreau - Titres du Landreau Tome I -  cote 32J6 - folio 15 - vue 65/529 - Image colorisée

Transcription littérale du texte sans les contractions de mots

Sachent tous que ge, Guillaume Bouer, tiens et advouhe à tenir, tant pour moy que pour mes personnes en
Chemerié, à foy et hommage plen de Jehan Raoul seigneur du Landerea. C'est a savoir demie borderie
de terre des hebergée size en la paroche de Saint Pierre des Herbiers en un fief appelé Chaumillac, lesquelles chouses
ge tiens de mon dit seigneur a une mine d'avoynne de rente de servige chacun an chacune feste de Saint Michiel
rendue au Landerea et a rachat quant le cas avient selon la costume du pais o protestation d'acroystre
d'amender, corriger, specifier, modifier, et plus à plain desclerer toutes foiz que mestier
sera me sera et que il
vindra a ma notice selon et dedens le temps de la costume. Et cestes chouses, ge certifie a mon dit seigneur par
cestes presentes lettres, scellées a ma requeste du scel establi aus contracts, en la Court des Villes par noble homme
Monsieur Jehan Foucher chevalier seigneur des Villes et de la Sauzaie - Le premier jour de septambre l'an mil ccc

     
xx
iiii  et quinze.

Traduction du texte en français actuel

Sachent tous que je (moi), Guillaume BOUER, tiens et avoue tenir, tant pour moi que pour mes personnes (demeurant) à
Cheméré, à foi et à plein hommage de Jehan RAOUL seigneur du Landreau. C'est à savoir (une) demie borderie
de terre deshébergée située en la paroisse de Saint Pierre des Herbiers en un fief appelé Chenillac, lesquelles choses
je tiens de mon dit seigneur à une mine d'avoine de rente de service chaque année (à) chaque fête de Saint Michel
rendue au Landreau et à rachat quand le cas advient selon la coutume du pays avec déclaration préalable d'accroître
d'amender, de corriger, de spécifier, de modifier, et plus pleinement déclarer à chaque fois que besoin me sera et qu'il
viendra à ma connaissance selon et dans le temps de la coutume. Et ces choses, je (les) certifie à mon dit seigneur par
ces présentes lettres, scellées à ma requête du sceau apposé aux contrats de la Cour des Villes par noble homme
Monsieur Jehan FOUCHER chevalier seigneur des Villes et de la Sauzaie - Le premier jour de septembre mille trois cent quatre vingt quinze.

Notes diverses

BOUER : je lis "Buer", mais je pense qu'il s'agit d'une contraction de "Bouer" (nom de famille se trouvant à (Cheméré), ou bien BROUER car le "B " est barré au-dessus (contraction de mot)
advouhe à tenir = avoue tenir ou bien avoue détenir
Chemerié = village de Cheméré (44)
Landerea = Landereau actuellement Landreau
Chaumillac : actuellement le lieu-dit Chenillac
mine d'avoine : ancienne mesure de capacité employé pour les grains ou un demi-setier c'est-à-dire environ 78 litres d'avoine, ce qui représentait un gros sac de près de 40 Kgs
Servige : je lis la contraction "Srvige" = le mot service
avient = advient
costume = coûtume puis maintenant coutume
o = avec
acroystre = accroître est synonyme des verbes augmenter ou agrandir
amender est synonyme du verbe améliorer (la terre)
protestation est synonyme à l'époque et dans ce contexte : d'obligation de déclaration préalable, ou encore de mention préalable
desclerer = déclarer
mestier (métier) est synonyme à l'époque de : besoin
notice = notification, connaissance
scel (écrit aussi seel) = sceau
establi (établi) = apposé, fixé (au contrat)

© Michel THOBIE - 2013/2016

ME CONTACTER

EXPERTISES

TRANSCRIPTIONS

ou

ACCUEIL


  Autres sites du même auteur :
- Librairie ABABLIO / achat-vente de gravures et livres anciens
- Généalogie REGNAULT de la Barre Saint-Juire (famille de Vendée)

Recommandation sur Facebook