Aveu de Georges COUSIN Seigneur de la Salmondière
rendu à Gilles de BAZOGES Seigneur de Bazoges, de la Roche Thémer, etc.
pour le fief de la Salmondière situé en la paroisse d'Ardelay

le 6 octobre 1452

Texte original

Transcription littérale du texte sans les contractions de mots

Sachent tous que de noble et puissant seigneur Gilles de Basoges, seigneur dudit lieu de Basoges, de Beaupreau,
des Montis, de la Rochetemer et à cause de son houstel terre et seignourie dudit lieu de la Rochetemer, je
Georges Cousin seigneur de la Salmondière, et comme avans droit et transport de Mery Chaboulain, jadis seigneur
dudit lieu de la Salmondière, tien et advouhe à tenir à foy et homaige plain et à plet quant le cas y
advient seelon la coustume du pais, et à douze deniers de service les chouses qui s'en suivent, c'est assavoir
la moitié par indivis de l'ostel, appartenences, appendences, et circonstances de la Salmondière, montant une borderie
de terre hébergée ou environ, assises lesdites chouses en la paroisse d'Arzeloy, tenant lesdites chouses d'une part
au boys d'Arzeloy appellé les Broces, d'autre ès terres, préz et pasturaux de la Ponatière, d'autre ès terres, prés
et pasturaux de la Porcherie, <d'autre ès terres, prés et pasturaux de la Porcherie>, et d'autre part au pré et
boys qui fut Poyron, soient lesdites chouses maisons, vergiers, préz,vignes, quayreux, patis, p
pasturaux, estangt, guarainnes, terres gaignables et non guaignables et autres chouses quelxconques.
Item journau à vingt et cinq hommées de vigne, que tiennent de moy les Giraudeas à vingt et quatre
sols de rente paiés par chacun an en chacune feste de Saint Michiel Archangie, et à douze deniers de service que lesdits
Giraudeas poyent pour moy à mon dit seigneur en chacune dite feste de Saint Michiel Archangie, assises les susdites vignes
en fief de Puy Regnault, tenant d'une part au chemin par lequel l'on vient de la Rochetemer à Saint Mars, une hahaye
entre deux, d'autre aux vignes Giraudeas et ès Jenneas qui sont assises en fief de mondit seigneur, et d'autre part
au boys auprès du bourgt, et ces chouses, je, ledit Cousin comme avans droit et transport du dit Chaboulain
baille à mondit seigneur pour cestui présent mondit fief ou adveu par escript, o protestation à moy d'acroistre, d'amendier, specciffier,
et plus à plain déclarer toutesfoiz et quantesfoiz qu'il vendra à ma notice et cognoissance et que tenu y soye
selon raison et la coustume du pais et [fait] scellé du seel establi aux Herbiers pour très noble et puissant seigneur, monseigneur
dudit lieu, et à ma requeste et à plus grant confirmation, signé à ma requeste du seign manuel du notaire
ci dessoubz escript, fait, et donné, le vi
eme jour du mois d'octobre l'an mil iiii cent cinquante et deux.

N. L. GURE a la
requeste dudit
Georges COUSIN

Traduction du texte en français actuel

Sachent tous que de Noble et Puissant Seigneur Gilles de BAZOGES, Seigneur du dit lieu de Bazoges, de Beaupreau,
des Montils, de la Roche Thémer et à cause de son hôtel, terre et Seigneurie du dit lieu de la Roche Thémer ; Je (moi)
Georges COUSIN Seigneur de la Salmondière et comme avant droit et transport de Mery CHABOULAIN jadis Seigneur
du dit lieu de la Salmondière tiens et avoue tenir à foi et hommage plain et à plaid, quand le cas y
advient selon la coutume du pays, et à douze deniers de service les choses qui s'en suivent . C'est à savoir
la moitié par indivis de l'hôtel, appartenances, appendances, et circonstances de la Salmondière montant en une borderie
de terre hébergée ou environ assises les dites choses en la paroisse d'Ardelay, tenant les dites choses d'une part
au bois d'Ardelay appellé les Broces, d'autre aux terres, prés et pâturages de la Ponatière, d'autre aux terres, prés
et pâturages de la Porcherie, <d'autre aux terres, prés et pâturages de la Porcherie>, et d'autre part au pré et au
bois qui fût à POYRON. Soient les dites choses maisons, vergers, prés, vignes, quaireux, pâtis,
pâturages, étangs, garennes, terres gagnables et non gagnables et autres choses quelconques.
De même un journal de vingt et cinq hommées de vigne que tiennent de moi les GIRAUDEAU à vingt et quatre
sols de rente payés chaque année et à chaque fête de Saint Michel Archange et à douze deniers de service que les dits
GIRAUDEAU payent pour moi à mon dit Seigneur en chaque dite fête de Saint Michel Archange assises les susdites vignes
en fief de Puy-Regnault, tenant d'une part au chemin par lequel l'on vient de la Roche Thémer à Saint Mars-la Rhéorte, une haie
entre deux, d'autre aux vignes GIRAUDEAU et aux JEANNEAU qui sont assises en fief de mon dit Seigneur, et d'autre part
au bois auprès du Bourg, et ces choses, je, le dit COUSIN comme avant droit et transport du dit CHABOULAIN,
baille à mon dit Seigneur pour celui présent mon dit fief ou aveu par écrit avec protestation à moi d'accroître, d'amender, spécifier,
et plus à plein déclarer quand et chaque fois qu'il viendra à ma notice et connaissance et que tenu y soie
selon raison et la coutume du pays et fait scellé du sceau établi aux Herbiers pour très Noble et Puissant Seigneur, Monseigneur
du dit lieu, et à ma requête et à plus grande confirmation, signé à ma requête de la signature du notaire
ci dessous écrit, et donné, le 6
ème jour du mois d'octobre l'an mille quatre cent cinquante et deux.

N. L. GURE à la
requête du dit
Georges COUSIN

Notes diverses

Gilles de BAZOGES : fils de Jean de BAZOGES et de Alienor des ROCHES se maria le 26 juin 1449 à Anne LE ROUX fille de Hardy LE ROUX Seigneur de la Roche des Aubiers et de Marie ODART
Basoges : actuellement Bazoges ancienne seigneurie, paroisse ou village en Vendée
Montis : Montils
Rochetemer : actuellement Roche Thémer en la paroisse ou village des Herbiers en Vendée
hostel, houstel, ostel : pour hôtel
seignourie : pour seigneurie
hommaige plain : pour hommage plein représentant le devoir et promesse de fidélité que le vassal était tenu de rendre au seigneur dont son fief relevait.
plect, plaict, plet, plaid, plait : sorte de droit seigneurial (essentiellement en Poitou) de rachat qui est dû par le vassal au début de l'année après la mort du précédent vassal.
appendence : qui touche à la maison principale, ou bien qui est attaché au fief ou à la Seigneurie
ciconstance : ce qui se tient alentour, ce qui environne tout en faisant parti de la Seigneurie
Arzeloy : pour Ardelay
pasturaux : pour pâturages
quayreux, quaireux : devant la maison, un « quaireux » est une sorte de cour empierrée. Parfois il est terminé par un plan incliné et pavé pour l’échouage des barques lorsque la maison est proche d'un cour d'eau
o = avec
protestation est synonyme à l'époque et dans ce contexte : d'obligation de déclaration ou de mention préalable
notice : pour notification, connaissance
scel, seel = sceau
establi, estably, établi aux contrats = fixé, apposé aux contrats

1452 - Aveu de la Salmondière - Paroisse d'Ardelay - Vendée

Référence du document : AD85 - Chartrier du Landreau - Titres de Rochetemer Tome I - cote 32J1 - folio 7 - vue 52/549 - Image colorisée

© Michel THOBIE - 2013/2016

ME CONTACTER

EXPERTISES

TRANSCRIPTIONS

ou

ACCUEIL


  Autres sites du même auteur :
- Librairie ABABLIO / achat-vente de gravures et livres anciens
- Généalogie REGNAULT de la Barre Saint-Juire (famille de Vendée)

Recommandation sur Facebook